Le yoga pour prévenir les fractures liées à l’ostéoporose

Le yoga pour prévenir les fractures liées à l’ostéoporose

Une étude a montré en 2005 l’intérêt du yoga dans les lombalgies chroniques. On sait que la pratique du yoga agit sur le système articulaire, mais il semble qu’il agisse aussi sur la prévention des fractures en cas d’ostéoporose.

Cela n’est pas encore officiellement reconnu par le corps médical, mais une étude publiée en décembre 2015 par le docteur Loren M. Fishman (Columbia University) a analysé l’effet de la pratique régulière du yoga sur le risque fracturaire chez les personnes atteintes d’osteopénie ou d’ostéoporose.

L’étude a duré 10 ans, et le résultat semble significatif : chez les pratiquants du yoga, aucune fracture n’a été enregistrée, ni aucun effet néfaste. La densité osseuse est restée stable, et la qualité du collagène s’est trouvée améliorée.

Les explications avancées sont les suivantes : les muscles mis en actions dans les postures (agonistes et antagonistes) permettent de renforcer la fabrication osseuse et améliore sa structure. L’équilibre et la souplesse sont renforcées, ce qui diminue le risque de tomber et donc de se faire des fractures. Les effets relaxants et d’amélioration de l’estime et de la conscience de soi sont également notés… Faites du yoga, qu’on se se le dise !!!

(source : Le journal du yoga, février 2016).

By |2016-12-19T11:12:05+00:00février 2016|blog|