YOGA-SUTRAS I.30-I.31

YOGA-SUTRAS I.30-I.31

YOGA-SUTRAS I.30-I.31

I1.30 :« La maladie, l’abattement, le doute, le déséquilibre mental, la paresse, l’intempérance, l’erreur de jugement, le fait de ne pas réaliser ce qu’on a projeté ou de changer trop souvent de projet, tels sont les obstacles qui dispersent la conscience. »

Ici sont décrits les obstacles à la pratique : par exemple, le doute qui s’oppose à la confiance; la maladie et le découragement qui s’opposent à l’énergie; l’erreur de jugement qui contrarie l’intelligence intuitive. Ces obstacles sont liés aux automatismes du mental et sont la conséquence d’une mauvaise vision de la réalité.

I1.13 : « La souffrance, l’angoisse, la nervosité, une respiration désordonnée, accompagnent cette dispersion mentale. »

Les symptômes des obstacles décrits précédemment sont assez siginificatifs de ce que l’on vit dans notre monde moderne : stress, nervosité, anxiété, respiration courte…sur lesquels nous pouvons agir en apaisant l’agitation du mental par la pratique du yoga. La confiance et l’énergie sont nécessaires sur la voie du yoga pour vaincre ces obstacles.

Références : différentes traductions commentées des Yoga-Sutras de Patanjali. En particulier : la version traduite par Françoise Mazet aux éditions Albin Michel, celle de Bernard Bouanchaud aux éditions Agamat, ainsi que des commentaires personnels.

Par |2020-11-22T15:27:21+01:00novembre 2020|blog|
Aller en haut